Les aliments à éviter pour avoir un ventre plat

Vous êtes complexée par votre petit bidon et malgré vos tentatives incessantes, celui-ci refuse de diminuer. Malgré une activité physique et l’utilisation de crèmes amincissantes, vous le trouvez toujours trop gros et flagada. Peut-être le problème vient-il alors de votre alimentation. Quels sont les aliments à éviter pour avoir un ventre plus plat ?

Pourquoi avez-vous du ventre ?

Il existe plusieurs causes qui peuvent être à l’origine de l’apparition d’un gros ventre chez les femmes : ménopause, sédentarité, génétique… Alors que certains bataillent ferme pour perdre leurs petits bourrelets disgracieux, d’autres n’ont pas ce problème et arborent un ventre plat.
L’injustice est bien là : les femmes ne prennent pas toutes du poids dans la même zone du corps. Certaines n’en prennent pas du tout !

L’alimentation n’est pas sans conséquence dans l’apparition de ce petit bidon récalcitrant car l’abdomen est la première partie du corps où se stockent les graisses.

Changer son alimentation pour un ventre plat

Pour éliminer efficacement petits bourrelets et poignées d’amour, il n’existe pas de solution miracle. Il suffit de limiter ses apports caloriques en suivant un régime alimentaire plus équilibré et de qualité.

Il est recommandé d’augmenter votre consommation de fibres contenues dans les légumes verts, les fruits, les céréales complètes ou les légumineuses. Il vaut mieux manger des légumes cuits, plus faciles à digérer. Les crudités peuvent également être source de ballonnements, alors il convient d’en consommer avec parcimonie.

Evidemment, il est essentiel de boire beaucoup, que ce soit de l’eau, du thé vert ou des infusions. Evitez les eaux gazeuses et favorisez les eaux minérales, riches en magnésium, qui sont un laxatif naturel. Buvez plutôt entre les repas afin d’éviter de faire gonfler votre ventre.

Il est aussi primordial de prendre votre temps lorsque vous mangez et de mâcher correctement vos aliments.

Les aliments à éviter

Les pains de type pain blanc, biscottes ou pain de mie ont un index glycémique élevé, même s’ils ne sont pas forcément très caloriques. Fabriqués avec des céréales raffinés, ils favorisent le stockage des graisses, surtout au niveau du ventre. C’est encore pire s’ils sont tartinés de confiture ou de pâte à tartiner car cela augmente l’index glycémique.

Le fromage est également à éviter (ou à fortement diminuer) pour avoir un ventre plat. En plus d’être calorique et riche en matières grasses, il est souvent salé et favorise la rétention d’eau qui ne s’attaque pas qu’aux jambes et peut empêcher le ventre de dégonfler.

De même pour la charcuterie comme les saucissons, jambons ou pâtés. Ils sont à consommer avec beaucoup de modération, c’est-à-dire entre une et deux fois par semaine. Il convient également de se méfier des charcuteries qui semblent plus “diététiques” comme le blanc de poulet car ce genre de produits sous-vide est souvent très salé.

Les choux ont la fâcheuse tendance à fermenter et donc à créer des ballonnements et des gaz, qui sont les ennemis numéro un pour un ventre plat. Ils sont moins difficiles à digérer lorsqu’ils sont cuits mais il est plutôt conseillé de les consommer sous forme de soupes car les mixer casse les fibres irritantes pour les intestins.

Cela concerne aussi les légumineuses (sauf les lentilles) qui peuvent contrarier les intestins.

Il faut aussi éviter de consommer des boissons light, gazeuses ou non. Elles ne font peut-être pas grimper la glycémie significativement mais elles envoient quand même un message sucré au cerveau, ce qui entraîne une sécrétion d’insuline et un petit pic de glycémie. Cela peut pousser à manger des aliments sucrés ensuite

Chirurgie des cheveux, quand faut-il y penser ?

Panne sexuelle : l’homme n’est pas une love machine sans faille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *