L’homéopathie : médicament d’hémorroïde pour atténuer les crises

Il existe plusieurs méthodes pour soulager les crises hémorroïdaires ou faire disparaître définitivement les symptômes qui peuvent être très désagréables chez certains patients. Parmi ces méthodes, l’homéopathie se montre nettement efficace dans bien des cas rencontrés. Sa particularité est de traiter chaque cas d’hémorroïde en fonction de sa gravité. Mais il est toujours possible d’utiliser simultanément chaque médicament d’hémorroïde proposé à chaque stade des homéopathies.

Principe du traitement des hémorroïdes avec l’homéopathie

L’homéopathie utilise des médicaments actifs soit pour soulager les douleurs, soit pour réduire les saignements lorsque les hémorroïdes deviennent chroniques, soit pour prévenir tout risque de récidive. Dans le principe, quel que soit le stade de gravité de votre maladie, les méthodes homéopathiques peuvent atténuer les souffrances que vous endurez à longueur de journée.

Dans le processus de traitement, l’homéopathie se comporte comme un vaccin. En effet, les éléments contenus dans les médicaments vont se comporter au même titre que les symptômes qui provoquent les crises de douleurs sauf que cela est fortement atténué. Ces substances sont diluées à plusieurs reprises pour permettre aux patients une prise sans risque des médicaments.

Les remèdes homéopathiques

Parmi les traitements les plus efficaces comme médicament d’hémorroïde, il faut privilégier :

  • L’Hamamélis Virginiana : c’est un remède qui atténue l’inflammation veineuse causée par les douleurs et réduit du coup les sensations désagréables dues aux tensions des hémorroïdes. Elle est particulièrement efficace dans le cas où l’hémorroïde est gonflée, engendrant ainsi les saignements et les brûlures.
  • L’Aesculus issue du marronnier est efficace dans le traitement des hémorroïdes internes et des démangeaisons. Si vous notez une sensation d’aiguilles au niveau de la zone rectale, ce médicament sera une véritable source de soulagement.
  • Nux Vomica : ce médicament est issu du fruit de Strychnos Nux Vomica, un arbre qui pousse en Asie du Sud-Est. Il se penche sur la congestion provoquée par les symptômes d’hémorroïdes. Son action thérapeutique est de diminuer les douleurs causées par les hémorroïdes internes.
  • Lachesis Mutus : il existe des hémorroïdes qui proviennent en période de cycle menstruel ou pendant la ménopause. Les femmes qui en sont victimes ont des douleurs anales au moment des selles et des constrictions désagréables comme sensation. Une prise de Lachesis Mutus permet d’atténuer considérablement ces symptômes qui peuvent être insupportables.
  • Muriaticum Acidum : c’est un médicament d’hémorroïde qui convient aux patients qui ont des sensations de chaleur ou des douleurs dès qu’ils touchent leur zone rectale. Cette chaleur si elle n’est pas traitée le plus tôt possible peut occasionner des démangeaisons.

La dose journalière recommandée avec chaque médicament cité plus haut est de 4 à 6 comprimés. Il est nécessaire de demander toujours conseil à votre pharmacien ou médecin avant toute prise de médicament d’hémorroïde avec la méthode homéopathique. Il n’est pas exclu que la prise d’un seul remède ne puisse donner les effets escomptés de guérison. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser simultanément une association par exemple, le Nux Vomica, l’Aesculus et l’Hamamélis Virginiana.
Si les symptômes persistent toujours, il faut consulter un médecin ou adopter la
méthode naturelle et efficace d’Anne Lopez avec Stop Hémorroïdes.

Continuer la lecture ici : http://les-hemorroides.com/medicaments-hemorroides/

Massage

Les différents types de massage

Microblanding : technique de maquillage permanent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *