3 conseils pour courir (presque) comme les pros

La course à pieds, plus fun quand elle est appelée “running”, a séduit de nombreuses personnes ces dernières années. Simple préparation physique pour certaines, véritable défi sportif pour d'autres, elle nécessite deux ou trois connaissances histoire de ne pas finir sa course en rampant sur le sol et en suppliant une âme charitable de vous emmener à l'hôpital le plus proche.

Comment ménager sa monture ?

Accordez une attention toute particulière au choix des chaussures. Une bonne paire représente parfois un investissement, mais elle vous évitera des douleurs dans le dos, aux genoux, aux chevilles et aux pieds. Les chaussures de running présentent tout un tas de caractéristiques qui les différencient des baskets du quotidien. Elles sont renforcées à certains endroits, n'emprisonnent pas la cheville, proposent des semelles qui amortissent les “coups” sur le sol…

En cas de blessure, ne forcez pas et n'hésitez pas à consulter votre médecin pour éviter que la douleur empire.

Si vous êtes une sportive aguerrie, la course à pieds ne posera pas de problème particulier. En revanche, si vous avez traversé la dernière décennie sans pratiquer la moindre activité sportive, les premiers mètres risquent d'être douloureux. Commencez par courir par paliers : vous courez cinq minutes, vous marchez cinq minutes, vous courez, vous marchez… et vous tenez ce rythme sur une période de quinze à vingt minutes. Soyez fière, vous venez de courir vos premiers kilomètres !

Courra loin celle qui respirera le mieux

La bête noire, c'est évidemment le point de côté. Il ne force pas systématiquement à s'arrêter, mais si vous débutez, il risque de vous démotiver ou de vous faire croire que vous n'êtes pas faite pour courir. Pour éviter cette catastrophe, courez en vous tenant droite, le regard au loin (ce qui veut dire, pas sur vos pieds !) et nspirez profondément par le nez et par la bouche Soufflez lentement, par le nez et par la bouche, en rentrant votre ventre au maximum. Avec la pratique, vous adapterez votre respiration à vos besoins et vous pourrez constater qu'il existe presque autant de façons de respirer que de coureurs !

Panne sexuelle : l’homme n’est pas une love machine sans faille

Respectez votre vraie nature avec les bijoux floraux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *