Gemmothérapie : qu’est-ce que c’est ?

Le terme gemmothérapie provient du latin « gemmae » qui signifie « bourgeon ». La gemmothérapie peut être rattaché à la phytothérapie qui emploie les tissus embryonnaires végétaux, c’est-à-dire les bourgeons en vue de soigner certaines maladies. La gemmothérapie est appelée la « médecine de bourgeons ». Généralement les bourgeons sont macérés dans de l’eau de l’alcool et de la glycérine, ce qui permet de fabriquer des remèdes qui constituent des concentrés de principes actifs des végétaux qui sont appelés macérats. Les propriétés thérapeutiques de ces macérats varient en fonction de la plante à partir de laquelle ils ont été extraits.

La gemmothérapie, une solution alternative à la médecine conventionnelle

La gemmothérapie gagne progressivement ses lettres de noblesse auprès des praticiens français. Qu’ils soient herboristes, naturopathes ou homéopathes, les spécialistes sont de plus en plus nombreux à prescrire des produits issus de la gemmothérapie. Le succès de la gemmothérapie s’explique partiellement par le fait qu’elle constitue l’une des formes les plus abouties de phytothérapie dans sa dimension préventive et curative à partir des végétaux.

Le recours à la gemmothérapie permet d’extraire des bourgeons des substances nutritives hautement qualifiées pour une finalité thérapeutique. En effet, le bourgeon est la partie de la plantée la plus riche en principes actifs tels que les minéraux, les vitamines et les oligo-éléments. Il contient aussi des hormones de croissance qui sont particulièrement importants pour la régénération cellulaire. Les bourgeons posséderaient donc des vertus thérapeutiques qui excèdent celles des plantes matures. La gemmothérapie constitue ainsi une alternative aux formes de médecine conventionnelle.

Les bienfaits de la gemmothérapie

En fonction de la plante choisie et du macérat ainsi obtenu, la gemmothérapie apporte des bienfaits spécifiques à l’organisme humain. Si on prend l’exemple du gui, on peut noter que c’est une plante utilisée fréquemment pour apporter une solution aux problèmes cardiaques. Ses bourgeons sont employés sous format de macérat contenant de la glycérine, lequel permet en abaissant le niveau du cholestérol dans le sang, de minimiser les risques de maladies cardio-vasculaires

L’aubépine possède des nutriments, qui permettent de réduire les problèmes de circulation. On peut également noter que les bourgeons de l’amandier et du tilleul permettent de prévenir les maladies cardiovasculaires. Certains végétaux tels que le tilleul, le romarin ou l’amandier, présentent des bourgeons qui enlèvent les toxines de l’organisme. Le bourgeon du figuier permet de lutter contre la fatigue.

Des recettes élaborées pour faciliter notre quotidien

Le massage, un allié contre le stress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *