L’Aloe vera, l’astuce beauté ?

Plante vivace, grasse et sans tige, présente et cultivée un peu partout sous les tropiques, notamment les régions chaudes du globe comme l’Amérique du Sud, l’Inde, les Caraïbes et l’Afrique, l’Aloe vera n’en restent pas moins très répandue dans toutes les autres parties du globe en tant que plante d’intérieur. Quoi qu’il en soit, il est d’usage d’extraire le latex de la couche externe des feuilles, mais aussi le gel d’Aloe vera de la partie pulpeuse et claire à l’intérieur des feuilles. C’est cette dernière partie qui est largement utilisée en cosmétologie et en dermatologie, bien qu’elle puisse également être consommée sous forme de gélules et de jus. Gros plan sur la plante aux multiples vertus, sur ce qui semble être l’alliée santé incontournable. 

L’Aloe vera, la fontaine de Jouvence des Mayas

Il existe aujourd’hui pas moins de 300 espèces d’aloès parmi lesquelles l’Aloe vera. Si les Mayas appelaient cette plante « source de jeunesse », Cléopâtre l’utilisait notamment pour parfaire sa beauté légendaire. Même s’il est préférable de demander l’avis de votre médecin traitant en cas de médication spécifique, l’Aloe vera ne présente aucune toxicité ni contre-indications particulières. Contenant environ 300 composants, dont 75 éléments nutritifs, 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines, elle porte bien son nom de fontaine de Jouvence. Et pour cause, elle permet d’aider les intestins capricieux, d’apaiser les ulcères et les colites, de soigner la peau souffrant de psoriasis, d’accélérer la guérison de lésions comme les brûlures et autres inflammations de la peau, mais aussi d’embellir la chevelure et de réduire la plaque dentaire ainsi que le taux de glucose chez les diabétiques. 

L’Aloe vera : l’instant beauté pour tout le corps

Si l’Aloe vera favorise le bon fonctionnement de l’organisme en brûlant les graisses et en renforçant les défenses immunitaires, elle facilite aussi et surtout la régénération et la bonne hydratation des cheveux et de la peau. Plante magique renfermant les sels minéraux essentiels (phosphore, potassium, calcium, fer, zinc notamment) ainsi que les vitamines des groupes A, B et E, rien de tel que des produits de beauté, mais aussi des soins à l’Aloe vera pour vos cheveux. Ses fonctions régénératrices, hydratantes et revitalisantes vous aideront à lutter contre le vieillissement cutané, mais aussi à arborer une chevelure de rêve. 

L’Aloe vera pour les cheveux et le cuir chevelu

Stress, fatigue, angoisse, surmenage, soleil, froid, sel, chlore … autant de facteurs qui abîment aussi bien votre cuir chevelu que vos cheveux. Rien de tel donc que des shampoings, des après-shampoings ou encore des crèmes à l’Aloe vera pour vos cheveux. Ces derniers permettent d’assainir les racines et le cuir chevelu, de réparer les cheveux jusqu’aux pointes, de fortifier votre chevelure sans oublier d’en faciliter le démêlage. C’est LA solution saine et naturelle pour avoir des cheveux plus volumineux, brillants, souples et resplendissants de santé en toute saison. D’autant que cela vous permettra aussi de prévenir la chute des cheveux !

L’Aloe vera pour le visage et la peau

Pour profiter de tous ses bienfaits après la douche et le bain, vous pouvez appliquer un lait de corps nourrissant à l’Aloe vera. Pensez aussi à vous démaquiller avec les bons gestes comme celui d’utiliser une eau micellaire démaquillante à l’Aloe vera qui viendra à bout des corps gras et de toutes les impuretés collées sur votre peau. Si votre peau est plutôt sèche ou atteinte par une lésion cutanée légère (engelures, inflammations cutanées, brûlure du 1er degré, lichen plan, psoriasis, acné notamment) rien de tel que l’application d’un gel d’Aloe vera. D’ailleurs, si vous souffrez d’herpès génital, cela vous apaise et vous soigne tout en préservant vos muqueuses. 

L’Aloe vera pour la face cachée du corps 

Constipation, colite, maladie de Crohn, colique, diverticule, rien de tel qu’une dose régulière de gel d’Aloe vera en ingestion pour soulager ces symptômes, en marge de mesures diététiques et d’un traitement s’il est prescrit par votre médecin traitant bien entendu. Alors que la rentrée approche, l’épidémie de gastro-entérique ne saurait tarder. Alors, là encore rien de tel que du gel de cette plante incontournable pour stabiliser la flore intestinale perturbée, soulager les symptômes et agir en douceur contre les microbes qui en sont responsables. Il est aussi possible d’opter pour des ampoules d’Aloe vera ou des gélules. Il convient de rappeler que l’automédication peut entraîner de graves problèmes, mieux vaut dès lors toujours se rapprocher de praticien dont c’est la spécialité pour s’assurer que les produits peuvent être consommés. En effet, le latex d’aloès est un laxatif très puissant, ne doit pas faire l’objet d’un emploi continu et doit être réservé à des cas de constipation certes aiguë, mais ponctuelle. 

L’Aloe vera : une utilisation étonnante 

Pomme de terre, brocolis, poivron, épinard, tomate séchée, ail et oignon, artichaut, pamplemousse, pastèque, cornichon, morue, œuf … on l’oublie souvent, mais manger de bons aliments est également l’idéal pour être en bonne santé aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Et si les tendances food dans la veine du « healthy » mettent en avant les bienfaits de certaines fleurs, graines mais aussi d’aliments plus insolites comme les insectes, l’Aloe Vera a également toute sa place en cuisine. Elle agrémente alors les desserts, les yaourts, les boissons, mais aussi, elle assaisonne aussi bien les plats salés que sucrés comme la salade par exemple. Bien entendu, le but est d’éviter de la chauffer au risque de perdre ses nutriments à la cuisson. 

Yoga bien être et sophrologie

Sophrologie, méditation, yoga… Quelle activité pour se sentir bien dans sa peau ?

Une gaine amincissante confortable, qui sait aussi vous rendre sexy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *