Oreille interne : surdité, déséquilibre… De quoi est-elle réellement responsable ?

L’oreille interne est parfois accusée d’être responsable d’un certain nombre de pathologies. Que ce soit le déséquilibre, la surdité, le vertige, etc. autant de maux que l’on impute à un dysfonctionnement de l’oreille interne. Il est donc utile de faire le point là-dessus et de déterminer quels troubles résultent réellement d’un problème au niveau de l’oreille interne.

Qu’est-ce que l’oreille interne ?

Chez tous les Vertébrés, l’oreille est l’organe de l’audition. Elle est composée par différentes parties, à savoir l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. C’est cette dernière qui intègre donc la partie terminale du système auditif de l’homme. Mais le système vestibulaire, responsable de l’équilibre, fait également partie de l’oreille interne. À cause de sa forme, elle est appelée labyrinthe ou vestibule et comprend différents éléments. Il s’agit notamment de canaux semi-circulaires, de vestibules, et de cochlée ou limaçon. C’est cette dernière qui joue un rôle primordial dans l’audition tandis que les autres sont surtout des organes de l’équilibration.

Quelle est la structure de l’oreille interne ?

La cochlée se présente sous forme d’un tube de 35 millimètres de long approximativement et qui s’enroule autour d’un axe creux qui renferme le nerf auditif. Plus précisément, elle s’enroule deux fois et demi depuis sa base. C’est cette forme qui se rapproche d’une coquille d’escargot qui lui a valu le nom de « limaçon ».

Elle intègre deux rampes, à savoir la rampe tympanique et la rampe vestibulaire, qui sont séparées par le canal cochléaire. Ces rampes contiennent en fait un liquide appelé endolymphe. Ce limaçon constitue le point de départ de plusieurs filets nerveux qui se rassemblent pour donner naissance au nerf cochléaire. Ce dernier va ensuite rejoindre le nerf auditif pour parvenir jusqu’au cerveau. C’est toute cette partie de l’oreille interne qui est dédiée à l’audition.

Fonctionnement de l’oreille interne

Quand un son pénètre dans l’oreille, il fait bouger la fenêtre ovale. Ce qui a pour conséquence de déplacer la membrane basilaire. Comme les cellules cillées internes sont unis avec la membrane basilaire, elles vont à leur tour s’incliner pour entrer en contact avec la membrane tectoriale. Pour rappel, c’est à travers celle-ci que les informations en partance vers le cerveau transitent. Il convient toutefois de souligner que ce mécanisme n’est opérationnel que si le niveau sonore dépasse les 50 décibels.

Si les sons n’excèdent pas 50 décibels, la déformation de la membrane basilaire n’est pas suffisante pour permettre aux cellules ciliées internes de s’incliner. Dans ce cas, ce sont les cellules ciliées externes qui vont prendre le relais en se contractant. Ce qui amène la membrane tectoriale à se déplacer et à entrer en contact avec les cellules ciliées internes. Ces dernières se chargent ensuite de transmettre les informations vers le cerveau.

Les rôles joués par l’oreille interne

Nous venons de voir que l’oreille interne joue un rôle capital pour l’audition, que le son dépasse les 50 décibels ou non. Mais il convient de savoir que le vestibule est également indispensable pour l’équilibre de la personne. En effet, le moindre mouvement capté par les petits cils qui baignent dans l’endolymphe est immédiatement transmis au cerveau. Celui-ci est donc informé en permanence de la position précise de la tête de la personne par rapport à la verticale. En d’autres termes, un dysfonctionnement au niveau de l’oreille interne peut déséquilibrer un individu, et même engendrer des sensations de vertige.

Importance de l’appareil auditif

Aujourd’hui, la surdité n’est plus une fatalité. En effet, les progrès de la science associés aux avancées de la technologie permettent aux personnes sourdes ou présentant une défaillance auditive de mieux entendre. C’est ainsi que les appareils auditifs sont devenus de plus en plus perfectionnés au fil des années. Pour résumer, il analyse le bruit entrant avant de corriger et d’adapter chaque son pour vous permettre de le capter dans les conditions optimales possibles. Il existe de nos jours trois types d’appareils auditifs, à savoir dans l’oreille, derrière l’oreille et la mini-prothèse auditive derrière l’oreille.

Véritable concentré de technologie, l’appareil auditif Optimum d’Audioboutik est très performant puisqu’il possède des fonctions réducteur de bruit, anti-sifflement et son naturel. Il est également très discret puisqu’il est très petit et possède un tube transparent. Ce qui le rend pratiquement invisible. En outre, il est très facile à utiliser grâce au bouton qui permet de varier le niveau d’amplification du son. Il est par ailleurs livré avec 3 tailles d’embout afin de s’adapter à tous les styles d’oreilles. Enfin, il consomme très peu d’énergie puisqu’une seule pile fournit jusqu’à 100 heures d’autonomie. Pour ceux qui souhaitent commander ce bijou de technologie, voir les stocks disponibles.

Sweat personnalisé : un cadeau idéal pour les fêtes

Premiers gestes de secours : comment prendre une victime en charge ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *