Comment suivre sa tension artérielle à la maison ?

Que vous souffriez d’hypertension artérielle ou que vous soyez un peu hypocondriaque avec un besoin de contrôle régulier de vos données de santé, l’achat d’un tensiomètre peut être une bonne solution et même fondamental en cas d’hypertension artérielle.

Ne vous inquiétez pas, prendre sa tension à la maison est un jeu d’enfant. Rien à voir avec les appareils compliqués que les médecins utilisent, ce type d’appareils de prise de tensions manuel avec une poire (appelée tensiomètre manopoire) est réservé au personnel médical.  Les appareils de prise de tension grand public sont électroniques et beaucoup plus faciles d’utilisation, ce sont des tensiomètres électroniques dont le brassard est à enrouler autour du bras ou du poignet, tout le reste est automatique !

Nous allons voir dans cet article pourquoi prendre votre tension artérielle et comment la prendre :

Pourquoi utiliser un tensiomètre à la maison pour suivre sa tension artérielle ? 

Tout d’abord, la pression artérielle est la mesure de la force du sang qui pousse à l’intérieur de nos artères quand le sang circule. Le problème étant qu’une tension artérielle trop élevée va avec le temps risquer d’endommager nos artères et entrainer certaines maladies cardiovasculaires.

Votre médecin va vous demander de suivre votre tension artérielle à la maison pour deux raisons : 

  • La première étant de valider son diagnostic d’hypertension artérielle sur une période plus longue et pour éviter aussi l’effet blouse blanche qui augmenterait artificiellement votre tension artérielle. Votre médecin va vous recommander de prendre votre tension artérielle tous les jours pendant environ 2 semaines : une fois au réveil puis 12h plus tard.
  • La deuxième raison étant ensuite de pouvoir suivre dans le temps l’évolution de votre tension et pouvoir aussi mesurer l’efficacité d’un traitement.

Comment utiliser un tensiomètre pour prendre sa mesure de tension ?

Il y a deux types de modèles : les tensiomètres au poignet et les tensiomètres au bras, sachant qu’une mesure au niveau du bras est un peu plus fiable qu’une mesure au poignet. 

Pour un modèle de type bras, vous pouvez opter pour un modèle Omron (comme le Omron M3) ou sinon la marque Sanitas. Pour un tensiomètre de type poignet, il y a le tensiomètre Omron RS2 avec de très bons avis et également des modèles de la marque Sanitas.

Pour les deux types d’appareils, la prise de tension se fait en quelques étapes simples : 

  1. S’asseoir tranquillement pendant au moins cinq minutes avant de prendre sa tension artérielle. Éviter de prendre votre tension trente minutes avant d’avoir : pris un café, mangé, bu de l’alcool et fumé une cigarette.
  2. Avoir une bonne posture : le dos soutenu avec les pieds à plat sur le sol. 
  3. Enrouler le brassard autour du bras ou au poignet selon le modèle, pour vérifier qu’il est bien serré, vous devriez pouvoir enfiler un doigt entre le brassard et votre peau.  Votre bras doit reposer sur le rebord d’un siège ou d’une table et doit être à hauteur du cœur. Vous ne devez pas avoir de vêtements sur la partie ou le brassard est enroulé.
  4. Ne pas parler et bouger pendant la mesure.
  5. Il faut appuyer le sur bouton on de l’appareil ; le brassard va se gonfler automatiquement puis prendre la mesure, cette opération doit durer entre 20 secondes et une minute. 
  6. Vous pouvez lire les résultats de votre tension artérielle sur l’écran du moniteur.
  7. Vous pouvez maintenant enlever le brassard et ranger votre appareil.

Par appréhension, la première utilisation de l’appareil pourra peut-être vous inquiéter et vous prendre un peu plus de temps. Mais vous allez voir que par la suite, cela reste une opération très basique à effectuer.La lecture des résultats aussi après une première explication par votre médecin est une simple formalité, la première valeur est généralement la pression systolique, suivi de la pression diastolique. Ces deux valeurs sont exprimées en millimètres de mercure, ces deux résultats vous donnent votre pression artérielle. À savoir aussi que la majorité des appareils mesure par la même occasion votre fréquence cardiaque.

Profiter d'un spa privatif chez soi

Détente privée cette année : le spa à la maison !

Le massage sensuel : une pratique qui concilie plaisirs et bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *