Arrêter de fumer avec la cigarette électronique

Il n’est pas toujours évident d’arrêter de fumer. En effet, la nicotine contenue dans les cigarettes est un addictif puissant qui au moment de son arrêt peut provoquer divers symptômes de sevrage : insomnie, contrariété, appétit grandissant, fatigue… Afin de pallier à ces problèmes lors de l’arrêt du tabac, il existe une méthode douce : la cigarette électronique. De nombreux anciens fumeurs y ont recours, mais alors c’est quoi la cigarette électronique ?

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

La cigarette électronique ou vapoteuse ressemble selon les modèles à un stylo ou un boitier. Il s’agit d’un dispositif électronique munis d’une batterie et d’une résistance qui permet au liquide contenu de créer de la fumée lors de l’aspiration. Cette fumée artificielle, semblable à celle d’une cigarette classique, est issue de la vapeur créée par le système de chauffe du dispositif. Aromatisée et avec ou sans nicotine et surtout moins nocive, la cigarette électronique est devenue en quelques années le meilleur moyen pour arrêter de fumer.

En quelques chiffres

Selon une étude récemment réalisée, près d’un tiers des anciens fumeurs ayant utilisés la cigarette électronique parviennent à ne plus fumer de cigarettes traditionnelles. Parmi eux, environs 30% ont réussi à arrêter aussi le dispositif électronique. Quant à ceux qui l’utilisent toujours après 6 mois, seul 10% entre eux vapotent toujours un e-liquide à base de nicotine comme l’explique le site eliquidandco alors que le reste est parvenu à se sevrer.

En terme d’efficacité, la cigarette électronique affiche des résultats supérieurs concernant la réduction de la consommation de tabac quotidienne.

Un arrêt par étape

La cigarette est une addiction qui se traduit par différentes formes. Tout d’abord, il y a l’addiction la plus classique et connue : la dépendance à la nicotine. Cette substance chimique issue du tabac a pour effet à travers l’inhalation d’agir directement sur le système nerveux. Elle a un effet, anxiolytique, anti-dépressive mais aussi coupe-faim créant une dépendance forte. De plus, la cigarette amène avec elle un geste et des habitudes parfois difficiles à changer et dispose d’un caractère social : un verre avec des amis, le café, après-manger, etc…

Là où la cigarette électronique est particulièrement efficace est dans la possibilité de conserver un temps le taux de nicotine habituel et les habitudes entourant le rituel de la cigarette classique. En effet, au début du sevrage, la dose de nicotine préconisée est semblable à celle quotidiennement fumer. De cette façon, le manque de nicotine ne se ferra pas ressentir et limitera les effets indésirables d’un arrêt brutal.

Puis, progressivement la dose de nicotine sera réduite jusqu’à obtenir un e-liquide sans nicotine. À partir de ce stade, le sevrage sera plus axé sur la gestuelle que la dépendance chimique en elle-même. Vous pourrez ainsi plus sereinement débuter un sevrage total à la cigarette puisque la dépendance physique n’existera plus.

La e-cigarette, bien moins nocive que la cigarette classique, permet ainsi de se sevrer en douceur. Étape par étape, vous pourrez ainsi réduire partiellement puis totalement votre consommation de cigarettes jusqu’à parvenir à un arrêt total de la cigarette sans avoir subi les effets secondaires du sevrage et simplement en adaptant le e-liquide à vos besoins.

Lutter contre la fatigue de l'hiver

Lutter contre l’hiver et la fatigue grâce aux plantes

calvitie

Le complexe de la calvitie n’est plus une fatalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *